Retour sur Access 2012

J’étais à Montréal la semaine dernière pour assister à la conférence Access 2012. Je ne ferai pas de résumé exhaustif, d’autres l’ont très bien fait : live blog officiel, Cynthia Ng (celle-ci gagne des points pour avoir ajouté des photos de bébé animaux dans ses résumés, c’est cute!).

Je suis revenu de Access totalement énergisée. Pour les bibliothécaires systèmes d’universités québécoises dans l’audience, ça m’a beaucoup fait pensé aux journées NST, mais en plus gros. Les conférences étaient de deux types : partage d’expérience sur des projets à saveur technologique ou réflexion sur les thèmes et enjeux du moment. Même s’il y a peu de chance qu’on implante des  projets similaires, ça permet de voir des trucs et des solutions mis en place pour répondre à des besoins précis.

La présentation qui m’a le plus marquée était celle de Alistair Croll : Big Data, Answers, and Civil Rights. On ne peut plus ignorer la puissance que peuvent conférer les grands ensembles de données. Sur sa recommandation, j’ai commencé à lire The Righteous Mind : Why Good People Are Divided by Politics and Religion de Jonathan Haidt, livre très intéressant qui fait réfléchir sur la manière dont on forme nos opinions.

Les présentations étaient vraiment intéressantes, certains présentateurs étaient particulièrement doués. Lisa Goddard par exemple a réussi à expliquer très simplement le concept de Linked Data. On voyait les visages s’éclairer dans la salle (et sur Twitter). Dans mon cas, il y a seulement eu une présentation qui ne me rejoignait pas, trop loin de ma réalité : celle qui présentait l’outil de gestion de serveur Chef.

Plusieurs présentateurs ont fait référence au graphique de Gartner présentant le « hype cycle » des technologies émergentes :

Hype cycle for emerging technologies
Hype cycle for emerging technologies de Gartner

Les thèmes de big data, le cloud computing et l’impression 3D ont été couverts pendant la conférence. Des bibliothécaires de l’Université de Dalhousie ont amené leur imprimante 3D sur place en démonstration. Ça m’a permis de mieux comprendre le processus et de voir le résultat. Les pièces produites peuvent être utiles pour démonstration, mais ne sont pas assez solides pour remplacer des pièces usinées habituelles. Ce dernier aspect est lié à leur choix de matériau. Pour éviter les émanations toxiques, ils ont sélectionné un plastique moins résistant.

J’ai été déçue de voir aussi peu de collègues des bibliothèques francophones québécoises, il fallait profiter du fait que c’était à Montréal cette année! Comme toutes les conférences, ça m’a permis de mettre un visage sur des gens avec qui je communique à distance.

Access sera à St-Jean Terre-Neuve en 2013. La conférence de cette année était disponible en webdiffusion, en espérant que la prochaine le soit aussi. C’est un moyen d’avoir l’information pour ceux qui ne peuvent se déplacer.

En conclusion, mon expérience m’a fait comprendre pourquoi autant de gens s’extasiaient à propos de cette conférence, Access est vraiment une conférence géniale!

Un grand merci aux organisateurs de cette année!

MàJ de janvier 2013 : Les enregistrements des présentations ont été déposés sur Youtube : https://www.youtube.com/user/accesslibcon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s