Mendeley : gestion de références bibliographiques

Si je n’avais qu’une phrase pour décrire Mendeley, je dirais que c’est un croisement entre EndNote, Zotero, Annotate, iTunes et LinkedIn.

Il permet de :

  • Gérer des références bibliographiques sur son poste et en ligne (incluant la synchronisation des fichiers)
  • D’ajouter facilement des documents avec possibilité d’identification des métadonnées automatiques
  • De surligner des PDFs et d’ajouter des notes aux documents
  • De reconnaître les nouveaux fichiers dans les dossiers « suivis », de les ajouter automatiquement à sa collection, de renommer les fichiers selon les métadonnées (ex Auteur – date.pdf) et de les classer dans les dossiers, encore selon les métadonnées.
  • Et c’est un réseau social où chacun a une page de profil qui mentionne son expérience et la liste de ses propres publications

Ajouter des documents

La manière la plus simple d’ajouter un document à sa collection est de télécharger le fichier PDF et de l’ajouter à la collection. Si le PDF a été bien fait et contient les métadonnées, comme c’est le cas pour la plupart des périodiques électroniques, toutes les métadonnées seront transférées. Mendeley ira également vérifier dans les collections de tous les usagers si d’autres informations sont disponibles et les ajoutera.

On peut configurer Mendeley pour qu’il renomme tout fichier ajouté à la collection en fonction de certains de ses métadonnées et qu’il le copie dans un autre dossier, toujours selon les paramètres définis par l’utilisateur.

Les documents peuvent être importés directement en ligne grâce au bouton d’importation. Par contre, il y a beaucoup moins de sites supportés que dans le cas de  Zotero.

Il est possible de se faire des dossiers pour organiser les références, qui peuvent être de trois types : privés, partagés avec jusqu’à 10 personnes ou encore publics.

Créer des bibliographies

Comme les autres logiciels du même type, il est possible de créer des bibliographies et de les intégrer dans Word ou OpenOffice ou encore simplement les copier pour les insérer n’importe où.

Contrairement à EndNote, on ne peut pas se créer des styles personnalisés (ou du moins, je n’ai pas trouvé comment!). Ça peut être un problème pour ceux qui doivent respecter un style qui n’est pas commun.

Synchronisation en ligne

Chaque usager a droit à un espace sur les serveurs Mendeley, évidemment limité si on a un compte gratuit. Il est donc possible de transférer très facilement ses informations, mais surtout ses fichiers d’un poste à l’autre. Par exemple, ma collection est accessible sur mon poste au bureau, à la maison, sur mon iPhone et sur un iPad. Pour l’instant, les version iPhone/iPad ne permettent pas de surligner des passages, mais les documents peuvent être consultés.

Dans Zotero, il est aussi possible de faire cette synchronisation, mais pour mettre les fichiers mêmes en ligne, il faut disposer soi-même d’un serveur webdav…

Surlignage (highlighting) des documents PDF

Un élément que je cherchais depuis longtemps dans ce type de logiciel est la possibilité de surligner les passages intéressants dans les fichiers PDF. C’est vraiment l’élément principal qui m’a fait passer de Zotero à Mendeley. J’aurais quand même une suggestion d’amélioration (déjà transmise à l’équipe de développement Mendeley) : faire que le texte surligné apparaisse dans la section notes, afin de repérer facilement les passages importants. C’est une fonction que j’aimais beaucoup du service en ligne crocodoc.

Grâce à cette fonction, couplée avec le surlignagne de diigo pour les pages html, c’est maintenant très rare que j’imprime les articles pour les lire.

Le « social »

Avec son profil en ligne, on peut ajouter des contacts et se faire un réseau. Un élément intéressant du profil est que ses propres publications sont affichées en évidence sur sa page. Pour l’instant, je n’utilise pas beaucoup le côté social, puisque mon réseau ne s’y trouve pas!

De votre côté, préférez-vous EndNote ou Zotero pour gérer vos références? Avez-vous essayé un nouveau service récemment? Quel est le critère le plus important pour le choix d’un logiciel?

Je suis un peut triste de délaisser Zotero, projet open source, mais le fait qu’on puisse surligner des passages est ce qui m’a convaincu d’utiliser Mendeley!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s