Ma veille

Une collègue m’a demandé (il y a déjà plusieurs mois, c’est ce qui arrive quand on laisse des brouillons d’articles accumuler la poussière!) comment je faisais ma veille afin de se démêler dans les options qui s’offraient à elle. Puisque je « formalisais » mes techniques personnelles, j’ai décidé d’en profiter pour vous les présenter. Chacun a ses petites habitudes quand il s’agit de veille, mais qui sait, quelqu’un découvrira peut-être un outil qui lui servira!

Dans ce premier billet (d’une série de « ça dépend combien de temps durera mon inspiration »), je ferai un survol des outils que j’utilise, et je ferai des articles distincts pour  présenter plus en détail certains ce ceux-ci.

Recevoir l’information

Comment je trouve l’information pour ma veille quotidienne?

Par :

  • Twitter
  • Des fils RSS de blogues ou autres sites du domaine, que je consulte depuis Netvibes. Si vous êtes curieux, vous pouvez aller consulter ma page publique Netvibes.
  • Des alertes (RSS ou par courriel) de tables des matières de périodiques en sciences de l’information

Et les listes de discussion, vous direz? À une certaine époque, j’étais membre de plusieurs listes de discussion importantes de bibliothéconomie: Web4lib, Drupal4lib, Code4Lib, biblio-fr, mais il est venu un moment où il m’arrivait plus souvent de faire « sélectionner tout » , « marquer comme lu » que de lire les messages. J’ai donc décidé de me désinscrire, en me disant que de toute façon, les sujets chauds seront probablement discutés sur les blogues. Je reste membre de quelques listes de diffusion, généralement sur des sujets pointus, par exemple un logiciel en particulier ainsi que les listes locales, toutes deux assez tranquilles : EBSI-L et CBPQ.

Mon truc pour éviter que d’être submergée? Je fais quelques minutes de veille tous les jours et je n’hésite pas à marquer comme lu sans le lire un article qui ne m’inspire pas. J’élague aussi régulièrement les sources qui me semblent moins pertinentes lorsque mes intérêts professionnels changent. J’essaie d’éviter de marquer certains articles « à lire plus tard », puisque d’ici à ce que j’aie du temps pour les lire, d’autres publications intéressantes auront probablement été publiées!

Organiser l’information

J’utilise différents outils pour conserver les articles qui m’interpellent ou qui me semblent avoir une valeur à moyen-long terme, en fonction de leur type. En fait, dans un monde idéal tous mes besoins seraient comblés par un seul outil réunissant toutes ces caractéristiques, mais d’ici là, j’utilise plusieurs outils en parallèle :

Diigo pour les documents gratuits en ligne ainsi que certains documents html réservés. J’ai été longtemps fan de delicious, mais Diigo a un avantage important : il me permet de souligner des passages des textes. Autrefois, je copiais les sections intéressantes dans le champ note, mais il a ses limites. Je ferai un billet plus spécifique sur Diigo plus tard. Je me sers encore de delicious pour deux raisons : partager certaines découvertes avec mon réseau et pour effectuer des recherches dans ma base. Delicious me semble en effet plus facile d’utilisation pour retrouver mes signets.

Quand il s’agit de documents protégés, comme les abonnements aux périodiques acquis par ma bibliothèque, ou de documents en format PDF gratuits, j’utilise Mendeley. Depuis que j’ai découvert celui-ci, Zotero a totalement été éclipsé. Oui, c’est génial de pouvoir importer les données bibliographiques automatiquement de certains sites, mais c’est encore mieux de seulement enregistrer un PDF dans un dossier de son ordinateur pour voir ses métadonnées automatiquement chargées, le fichier renommé et classé, et surtout, de pouvoir annoter les PDF!

Et vous, quels sont vos outils de prédilection pour faire votre veille? Y a-t-il un outil dont vous ne voudriez plus vous passer?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s