Une bibliothèque organisée comme une librairie

(Je reprends ici quelques commentaires que j’ai laissé sur le blog Library Revolution)

Voir l’article Gilbert library to be first to drop Dewey Decimal et les commentaires de biblioblogueurs américains sur le sujet (library revolution, librarian in black,et même sur Library Journal)

Un nouvelle bibliothèque a décidé de ne pas utiliser la classification Dewey, ni aucune autre classification traditionnelle de bibliothèque. Ils vont plutôt s’inspirer des librairies pour organiser leurs documents par sujets.

Le commentaire qui revient partout est : mais la classification n’est-elle justement qu’un moyen d’organiser les documents par sujet ? Pourquoi ne pas simplement dispositionner les documents de la même manière qu’une librairie, pour rendre le bouquinage plus attrayant, tout en conservant la facilité de localisation de documents classés en Dewey (ou LC) ? Les étalages des librairies sont biens agréables lorsqu’on ne recherche rien en particulier, mais quand on veut un document spécifique, la recherche devient plus ardue.

2 thoughts on “Une bibliothèque organisée comme une librairie

  1. Pitseleh 1 juin 2007 / 2:05

    J’avoue avoir également du mal à saisir le concept étant donné que, comme vous le signalez, la Dewey classe déjà les documentaires par thèmes… et que la flanerie « au hasard » y est tout à fait possible. D’autre part, rares sont les bibliothèques utilisant la Dewey à s’affranchir des vedettes-matières et à n’utiliser que la classification numérique effectivement peu accessible au néophyte.
    En gros, si j’ai bien compris l’article, nous voilà en présence d’un classement sensiblement équivalent… l’indice numérique en moins.

  2. lahary 21 novembre 2007 / 3:14

    Cette réflexion utile n’est pas nouvelle. Souvenons-nous du classement par centre d’intérêt, en anglais « reader interest classification ». Voyez l’onglet « Classer » sur le site de Richard Roy : http://site.voila.fr/le_butineur/

    Pour répondre à Potseleh : la Dewey ne classe pas par thème mais par point de vue, ce qui est généralement anti-intuitif pour le public. Exemple : l’éclatement des indices répondant à des thèmes comme « enfance », « animaux », « environnement » entre des classes et divisions différentes.

    Un compromis consiste à utiliser une liste limitée de cotes (les cotes validées) et à regrouper arbitrairement certains thèmes sur un des indices possibles.

    Voir :
    Alain Caraco,
    Respect des traditions ou analyse des besoins ? :
    la cotation à la bibliothèque départementale de la Savoie, BBF 1997, t. 42, n° 5, http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/frontoffice/1997/05/document.xsp?id=bbf-1997-05-0056-010/1997/05/fam-dossier/dossier&nDoc=7&statutMaitre=non&statutFils=non&tri=

    et
    Bertrand Calenge,
    Un outil de gestion des collections : Les cotes de libre accès, BBF 1994, t. 39, n° 6, http://bbf.enssib.fr/sdx/BBF/frontoffice/1994/06/document.xsp?id=bbf-1994-06-0014-002/1994/06/fam-apropos/apropos&statutMaitre=non&statutFils=non

    Enfin, référons-nous à l’analyse lumineuse d’Elioseo Veron dans
    Espaces du livre
    Perceptions et usage du classement et de la classification en bibliothèque
    Ed. de la Bibliothèque publique d’information, 1990
    selon laquelle, quelle que soit le classement, l’usager se crée de toutes façons ses propres cheminement malgré ou contre lui.
    http://editionsdelabibliotheque.bpi.fr/livre/?GCOI=84240100448030&fa=author&person_id=367&publishergcoicode=84240

    Reste que moins il y a de cotes, mieux ça vaut. Regroupons ! La cotation est affaire de classement physique, non d’analyse fine du contenu singulier de chaque document.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s